rabiessurveillanceblueprint.org

4.1 Vaut-il mieux une approche centralisée ou décentralisée du diagnostic ?

Chaque pays doit disposer d’un laboratoire national de référence (LNR) pour la rage, équipé des techniques les plus récentes recommandées pour le diagnostic de base de la rage et la confirmation des cas. Selon les autorités responsables en cas de rage, les pays peuvent disposer d’un LNR pour la rage dans chacun des secteurs sanitaires humains et vétérinaires, ou un seul LNR dédié à cette fonction.

La décision d’adopter une approche centralisée ou décentralisée peut dépendre des conditions socioculturelles et des infrastructures en présence. Les petits pays peuvent avoir intérêt à employer une approche centralisée du diagnostic, et un seul LNR sera alors disponible. Dans les pays plus grands, une approche décentralisée, avec un réseau de laboratoire médicaux et/ou vétérinaires régionaux, est avantageuse (pour en savoir plus, lire ici). Les laboratoires médicaux et vétérinaires régionaux doivent suivre les mêmes procédures standard de diagnostic de la rage, sous la supervision du LNR correspondant.


PARTNER LINKS

Accueil | Contact | Plan du site |
[en]Version 1 Last updated December 2014[fr]Première version, dernière mise à jour Juin 2015