rabiessurveillanceblueprint.org

6.2 La déclaration, la diffusion et la communication des données de surveillance de la rage peuvent-elles servir à d’autres fins?

La notification et la communication régulières servent plusieurs buts au-delà de l’information obligatoire ou formelle des instances nationales ou internationales. Si toutes les parties prenantes sont tenues au courant de la lutte contre la rage, elles appréhenderont mieux la situation et la nécessité de faire de la maladie un problème d’intérêt national et international.

Cette communication peut aussi inciter à améliorer la surveillance et l’analyse épidémiologique, à élargir le cadre d’analyse à l’échelle régionale, à faciliter l’accès à distance aux données, à permettre la génération instantanée de tableaux, à garantir la cohérence, à archiver les données et à créer les bases d’une diffusion plus large des informations (voir par exempleici). La transparence est donc essentielle à l’efficacité (voir section 6.3). Un retour constant d’information vers les intervenants sur le terrain et autres acteurs de la surveillance de la rage marque la reconnaissance de leur précieux travail et maintient leur motivation en créant une relation dans laquelle tout le monde a à gagner.


page précédente: 6.1 Pourquoi est-il important de rapporter les données sur la rage aux autorités nationales et aux instances internationales ?

page suivante: 6.3 Pourquoi la transparence est-elle importante dans la surveillance de la rage?

PARTNER LINKS

Accueil | Contact | Plan du site |
[en]Version 1 Last updated December 2014[fr]Première version, dernière mise à jour Juin 2015